Interview avec Davonn CHOQUET, fondatrice de By Davonn: des sushrolls sensationnels

Vous êtes fan de gastronomie asiat: sushis? Thaï? Aujourd’hui, je vous ai déniché une perle rare, Davonn Choquet, créatrice et fondatrice de By Davonn: des « sushrolls » d’exceptions! J’ai pu les goûter et je vous les recommande vivement!

Découvrez notre interview:

10169308_1388868028065581_8253709081279792899_n (1).jpg

Présente-toi, qui es-tu? 

Je m’appelle Davonn, j’ai 40 ans, diplômée de MSG Lille en Marketing Produit avec un parcours professionnel atypique puisque j’ai autant travaillé dans le secteur Produit que Commercial. J’ai passé 7 ans dans l’univers bancaire et ma dernière expérience auprès de la clientèle des professionnels m’a confortée dans mon envie de créer ma propre entreprise.

J’ai lancé mon projet By Davonn il y a 2 ans. Dans un premier temps, pour transmettre et partager ma passion de la gastronomie thaï ; dans un second temps, afin d’ouvrir une première boutique de mes créations culinaires d’inspirations thaï pour ensuite déployer mon concept de boutique au niveau national puis à l’international.

11933403_912114842176958_1657023130929090857_n.jpg

Mon histoire est, je pense, fortement liée à mon héritage culinaire familial car toute mon enfance a été baignée par la cuisine de mon père qui était fan de cuisine, qui adorait manger et était un excellent cuisinier. Comme je l’aidais en cuisine étant l’ainée des enfants, j’étais en quelque sorte son « commis » et sans le savoir, il m’a transmis un savoir-faire d’autant plus précieux que notre père nous a quittés il y a 13 ans.

Quelle a été ta motivation à faire ça ?

À l’origine, mon envie de créer est née d’une passion, celle de partager et de transmettre mon amour de la cuisine thaï. Tout cela en me fondant sur les tendances culinaires actuelles (naturalité, se faire plaisir en se faisant du bien, « easy tasting ») et en m’inspirant de l’art culinaire thaï et lao car je suis pour moitié thaï et moitié lao.

12936529_1719303705022010_1315078516586090948_n.jpg

Par ailleurs, j’avais remarqué que tout le monde adore la cuisine thaï et qu’à défaut d’être novatrice, la cuisine thaï est à minima surprenante car elle fait appel à de nombreux aromates et alliances de saveurs méconnus des palais occidentaux et trouvent ses origines et sources d’inspirations de nombreuses autres cultures culinaires comme celles du Vietnam, du Cambodge ou du Laos. La cuisine thaï se conjugue donc sans le moindre doute au pluriel.

Pour son caractère exotique qui invite « au voyage culinaire » et davantage pour ses bénéfices organoleptiques et nutritionnels qui renvoient à une alimentation saine, légère, équilibrée et riches de multiples arômes, la cuisine Thaï ne connait finalement que des émules.

13000243_1722510554701325_35153499240554509_n.jpg

Une autre motivation était liée à l’expression de soi : ce qui me manquait dans ma fonction dans la banque, c’était l’expression de ma créativité et de ma personnalité.

Avec mon projet, j’ai su me réapproprier la cuisine que l’on m’a transmise afin de la revisiter et d’en donner ma propre interprétation au travers de créations personnelles et signataires. Je me suis moi-même révélée le jour où j’ai révélé ma cuisine aux autres. Et je pense que c’est ce qui fait ma singularité aujourd’hui.

En résumé, ce que je souhaitais au travers de By Davonn, c’était aller encore plus loin dans les associations de saveurs pour rendre mon offre produits singulière, difficilement copiable et signataire.

13010887_1724102341208813_1250089739577370098_n.jpg

Alors, « Porteuse », la cuisine thaï l’est et certainement pour encore très longtemps, si on sait en plus la « réinventer » comme j’ai décidé de le faire.

Aujourd’hui, après m’être fait connaitre au travers de mes concepts d’ateliers « ici et ailleurs au domicile d’une hôtesse » je fais découvrir mes créations au travers d’organisations d’événements chez le particulier ou en entreprise toujours dans un concept de voyage culinaire avec une mise en ambiance qui invite au voyage.

Et j’arrive à la phase 2 de mon projet qui est la préparation de l’ouverture de ma première boutique, un véritable concept store, lieu d’expérience sensorielle » où chacun pourra y vivre un « instant unique & magique » par l’ambiance que l’on y ressentira, la qualité de service qui y sera prodiguée, par une offre produits résolument différenciante.

Pourquoi le nom  « BY DAVONN »?

By Davonn est une adaptation sémantique de mon prénom Davone.

Dans la mesure où je ne propose que des créations culinaires « signature » et que mon concept est d’emmener les clients dans un univers de voyage complètement personnel, il semblait naturel que mon prénom devienne ma marque.

13072664_1554633554835790_3489824999735199930_o.jpg

Avec l’omission du « e » terminal pour éviter une éventuelle confusion ou similarité dans les classes alimentaires de l’INPI avec la marque « Danone ».

Avec le préfixe « by », certes un peu banalisé aujourd’hui mais jusqu’à présent jamais utilisé comme une « marque mère », qui renforce le caractère signataire de mes produits, créations culinaires et sauces (pouvant aussi faciliter une internationalisation de la marque à moyen terme via son anglicisme);

Utilisant une typographie singulière puisque reproduite de ma propre signature.

11760157_1630857147200000_7043233171132897403_n.jpg

Qu’est-ce qui t’as motivée à choisir ce business plutôt qu’un autre?

Ce choix n’a jamais fait l’objet d’un arbitrage, il s’est imposé comme une évidence lorsque j’ai voulu transformer ma Passion en un Projet de création d’entreprise.

Mais, comme je n’avais pas d’expérience ni de de légitimité dans l’univers de la cuisine, il a fallu que je me fasse connaitre et reconnaitre. Dans le cas de By Davonn, parce que j’avais l’opportunité de préparer en amont mon projet parallèlement à mon activité salariale en banque, j’ai adopté un processus moins commun mais tellement plus pragmatique qui fut celui de « tester en réel » le concept des créations culinaires d’inspirations thaï associé à un positionnement premium, d’en mesurer l’accueil auprès de ma clientèle, pour enfin évaluer le degré d’attentes quant à l’ouverture d’une boutique en propre.

13076708_1554633708169108_198124304647566168_n.jpg

J’ai eu la chance dès le début de bénéficier d’un réseau d’amies formidables qui m’ont mis à disposition leur cuisine afin que je puisse démarrer mes premiers ateliers. Et le concept était tellement atypique et original que très vite, j’ai eu un effet de « bouche à oreille » terrible qui n’a jamais cessé depuis.

Les ateliers culinaires By Davonn sont des moments de (belles) rencontres (humaines), de partage, de voyage vers un « ailleurs culinaire » où chacun apprend en faisant…

Si ces ateliers ont été des vecteurs de notoriété, très vite finalement le modèle économique que j’avais envisagé a rapidement évolué.

Ainsi, mon modèle ayant toujours reposé sur la prescription et la recommandation, je me suis vue demander de réaliser des ateliers culinaires en entreprises, de celles appartenant ou du réseau de connaissance de mes clients « particuliers ».

12006274_914588595262916_5683631399558347320_n.jpg

La 1ère mutation fut donc celle où la clientèle de mes ateliers devenait à la fois B2C & B2B. Puis, toujours avec cet effet de levier des ateliers conjugué à différentes actions de communication off & online (principalement Facebook), la demande de mes clients s’est ensuite fortement orientée vers le souhait d’une prestation de « Chef à domicile ».

Les candidats à mes ateliers ne devenaient plus les seuls « Ambassadeurs » desdits ateliers mais de demandes de cocktails dinatoires ou dîners pour leurs événements privés (communions, anniversaires, réceptions) ou professionnels (séminaires, CODIR, COMEX, vernissages,…)

Les avantages de ton business ?

L’avantage majeur de mon métier, c’est que je suis sur un univers de plaisir et d’évasion pour mes clients qui les fait sortir de leur quotidien ou préoccupations professionnelles.

Le voyage culinaire permet de créer du lien et il y a vraiment quelque chose, « un truc » qui se passe en termes d’émotions et de sensations. Les moments d’échanges et de partages deviennent des moments extraordinaires qui marquent.

Dans mon cas, je fais de belles & nouvelles rencontres permanentes, les moments de générosité et de plaisir sont partagés, je me constitue un réseau de contacts qui se forge au gré des recommandations clients et aussi le sentiment et la fierté d’être reconnue.

Combien comptes-tu de visiteurs, clients aujourd’hui?

Grâce à mes ateliers et mon concept de voyages culinaires au travers d’organisation de réceptions qui sont finalement mes seuls leviers de visibilité n’ayant ni de boutique ni de site marchand à ce jour, j’ai la chance de compter près de 1500 personnes ayant déjà goûté mes créations, et cela en l’espace d’à peine plus d’une année.

D’où vient la majorité de tes clients? 

N’ayant jamais prospecté ni fait de publicité, mes clients viennent exclusivement du « bouche à oreille » et de la recommandation au sein de la métropole lilloise.

Comment te sens-tu en tant que femme entrepreneur?

Entreprendre pour moi, c’est un état d’esprit, c’est pourquoi, en tant que femme entrepreneur, je me sens donc moi-même. Je suis libre et indépendante par nature donc le fait de faire ce qui me plait me donne cette liberté.

Je me sens aussi moi-même car le fait d’avoir « sauté le pas » m’a fait prendre conscience que je me suis révélée à moi-même avant de me révéler aux autres… Je sais que c’est ça mon « truc ». D’ailleurs, de plus en plus de clients me disent «  S’il vous plait, faites-nous plaisir, continuer à faire ce que vous faites et surtout, n’arrêtez pas maintenant »

Donc, libre & épanouie, je me suis révélée.

Capture d’écran 2016-05-10 à 16.52.35.png

As-tu déjà rencontré des difficultés? Si oui lesquelles?

Paradoxalement, pas vraiment car dès lors que vous voyez que les clients adhèrent et suivent de suite, c’est gratifiant, stimulant donc on arrive à surmonter les difficultés si on les rencontre. Et ce sont les mêmes difficultés que chaque entrepreneur rencontre dans les débuts : tout faire tout seul car on ne peut pas déléguer, planifier, organiser et anticiper tout en étant dans l’opérationnel du quotidien…

Finalement, la plus importante pour moi était de savoir dire « non » étant donné que je n’aurais jamais imaginé que mon projet susciterait si rapidement et avec un tel engouement autant de sollicitations. Comme je veux toujours faire plaisir et partager, le piège dans mon cas, c’est de ne pas tomber dans le « je ne sais pas dire non »

Aujourd’hui, je n’ai pas le choix que de prioriser car je prépare l’ouverture de la boutique et mes clients le savent. Dans cette seconde phase de mon projet, je vais rencontrer d’autres types de difficultés mais c’est ce qui fait la richesse d’une création d’entreprise : « Qu’est-ce que ça va être dur mais qu’est-ce que je vais apprendre ! ».

Où peut-on te trouver ? 

Aujourd’hui, principalement sur Facebook (www.facebook.com/bydavonn) où je publie une grande partie de mes nouvelles créations culinaires et quelques « retours en images » de mes voyages culinaires.

Mais je suis surtout impatiente de donner naissance à ma 1ère boutique de créations culinaires dont l’ouverture est prévue en métropole lilloise avant la fin 2016.

Capture d’écran 2016-05-10 à 16.44.20.png

Boutique au sein de laquelle vous trouverez évidemment ma création signature « SushRoll© » et d’autres recettes exclusives à emporter, toute une gamme de mes sauces secrètes « By Davonn », une sélection de vins & champagnes se mariant avec mes créations ; et pour les fans, un espace dans lequel vous pourrez participer à des ateliers culinaires avec moi.

As-tu des projets d’avenir en cohérence avec ton business ou autre ?

Lorsque j’aurai ouvert ma 1ère boutique, mon objectif est vraiment de déployer mon concept à l’international ; mon rêve ultime étant d’ouvrir ma boutique à New-York.

13000075_1726383080980739_1259512931991903419_n.jpg

Que représente pour toi la femme de nos jours ?

Une femme de nos jours est capable de faire changer le monde. Elle a le talent pour, peut aussi être l’égale d’un homme voire plus car elle est capable de faire « dix mille choses à la fois » et plus sérieusement, « la femme de nos jours n’est-elle pas finalement un homme comme un autre avec beaucoup plus d’atouts ?»

Que penses-tu de notre site web consacrée aux femmes ?

Je suis complétement fan et épatée par la qualité de votre travail.

Le fait de mettre en avant toutes ces femmes admirables et exceptionnelles me donne de bons modèles à suivre et encore plus de volonté pour réussir dans la voie que je me suis fixée.

13043454_1726383017647412_2464346344011061167_n.jpg

————————-

Un grand merci à toi, merci d’avoir partagée ton parcours et ta passion avec nous, nous espérons que l’avenir de « By Davonn » soit à l’image de votre détermination et que tes futurs projets se concrétisent!! 

Et n’oubliez pas: BAVARDEZ-EN!!

Alexandra.J

Publicités

Une réflexion sur “Interview avec Davonn CHOQUET, fondatrice de By Davonn: des sushrolls sensationnels

  1. Raby dit :

    Bravo pour cette Belle histoire de femme entrepreneur. Beaucoup de talent, de simplicité, de soucis extrême du détail.
    Il faut maintenant passer de l’artiste au manager. Un beau défi!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s