Interview avec la talentueuse Armonie Bellepeau Crochet, Co-Fondatrice de B.LIV, Champagne Au Féminin d’Exception

CreditPhoto_Mikael_JeanPierre.jpg

Aujourd’hui, petit focus sur cette passionnée et talentueuse Co-fondatrice, Armonie Bellepeau Crochet, ayant imaginé un champagne, d’exception se positionnant dans le haut de gamme et soutenant la réussite féminine: B.LIV.

Armonie Bellepeau Crochet, 23 ans, parisienne passionnée et diplômée de l’école de la vie, elle gère aujourd’hui deux startups et est impliquée dans l’écosystème entrepreneuriale via les Startup Weekend Paris et différentes associations comme WomenUp – La fusée dont elle fait partie de la promotion 2015.

12768321_730383137096947_6124879823982118956_o.jpg

Quel a été ton parcours ?

J’ai un parcours atypique. Après un BAC littéraire artistique, j’ai décidé de partir sur le terrain, en saisons à Val d’Isère puis sur Antibes. Je voulais expérimenter un travail dur et loin de chez moi. Je suis ensuite rentrée chez mon père à l’île Maurice, auprès du quel j’ai beaucoup appris en stratégie de développement d’entreprise et gestion humaine. Puis en Indonésie en voyage initiatique, et enfin 6 mois à Miami dans une école de langues. A travers ces voyages, j’ai pris en maturité, en expérience de vie et savais exactement ce que je voulais faire en rentrant en France : devenir entrepreneure.

Je n’avais pas de base en comptabilité, ni une idée bien dessinée. Et il faut le reconnaitre, mon entourage était rassuré de me voir reprendre le chemin des études traditionnelles : une école de finance. C’est ma détermination lors de l’entretien qui a joué en ma faveur et pas ma note en maths … J’avais un an pour me remettre à niveau ! Mais le retour dans un système scolaire, surtout le fait de rentrer dans un moule, j’en perdais peu à peu ma créativité et mon enthousiasme.

CreditPhoto_Mikael_JeanPierre_6.jpg

En janvier 2014, un an et demi après mon entrée à l’ESG Finance, je pris la décision de partir pour une formation entrepreneuriale dans le sud de la France au lieu de passer mes examens. C’était le top départ, j’ai voulu sortir de ma zone de confort et arrêter ma formation scolaire pour me lancer. Le ratio temps/argent était fait. J’avais besoins de l’apport financier que ma mère mettait dans mes études pour monter ma boite, et du temps pour faire me former en immersion avec d’autres entrepreneurs. Ma mère, m’a toujours encouragée et m’a suggérée de trouver un objectif, d’aller à la rencontre de « rôles modèles » afin de trouver l’inspiration pour monter un projet où je serai pleinement épanouie. C’est une chance d’avoir des parents qui croient assez en vous pour vous pousser à suivre votre voie, indépendamment des diplômes, surtout en temps de crise.

Ton aventure B.LIV Champagne

Avec une amie, Estelle Hecht viticultrice en champagne, nous avions les mêmes ambitions ! Nous voulions monter un projet ensemble, mêlant nos deux univers.

En rencontrant des réseaux de femmes entrepreneures à Paris, je me suis rendue compte que lorsqu’elles organisaient leurs événements, les partenaires étaient choisis de façon délibérée mais que pour ce qui était de l’alcool, aucunes marques ne s’étaient engagées pour elles, à leur image. Un jour, je découvre au Happy happening un événement pour les femmes héroïnes par auféminin.com, que le partenaire alcool était Heineken. J’ai immédiatement appelé Estelle pour lui raconter.

L’idée était lancée: lancer une nouvelle marque de champagne faite par des femmes engagées, pour des femmes inspirantes. Estelle à la logistique et à l’exploitation, moi au design et à la commercialisation, c’est un an après le 14 octobre 2015 que notre première cuvée Blanc de Blancs l’Ambitieuse, a vu le jour. Le concept de la marque dans tous ces détails, a pour but de mettre en valeur la femme moderne. Les paillettes or, pour le luxe, le chic, le prestige, et le noir pour l’élégance et la sobriété. Nous sortirons cet été, une cuvée B.LIV Champagne rosé.

Le nom a lui aussi un sens bien particulier :

« B », pour Berru, le village champenois où se trouve l’exploitation d’Estelle, mon associée, et « LIV », sont les initiales de L’Ivresse en Vogue.

Il faut la prononcer « Believe » pour croire en anglais. Cette marque est le reflet de sujets qui sont chers à notre engagement : les femmes héroïnes qui méritent d’être mises en lumière, les petits viticulteurs français qui font le rayonnement de notre pays, et la jeunesse qui a foi en l’innovation.

Nous avons déjà commencé l’export en Europe de l’est, et avons entamé les négociations pour les pays du Golf et l’Asie. Le gros travail reste aujourd’hui en France.

12524226_1113104335407675_5268567909115640407_n.jpg

As-tu eu peur que ça ne marche pas ?

Pas du tout. Je suis très optimiste et à aucun moment je n’ai douté de notre projet et de ce que nous réalisons. Le secret pour porter une entreprise vers la réussite, c’est d’y croire. Etre entrepreneur(e), c’est avoir foi en l’avenir, malgré la tempête. C’est aussi apprendre à ne pas se poser trop de questions et à passer à l’action, y a que ça qui paye !

12974409_1125371560847619_2798505106990607281_n.jpg

En quoi ton idée est plus innovatrice que les autres? 

Nous nous positionnons sur un marché de niche, une offre qu’on ne voit pas.

Plusieurs femmes nous ont félicité pour notre positionnement assumé, et nos actions engagées pour elles. La bouteille est inspirée des femmes, les évènements nous les choisissons dans ce sens. Nous répondons à un besoin, tout en restant dans le haut de gamme. Notre première cuvée « l’Ambitieuse, Blanc de Blancs » a entre de 6 à 8 ans de cave. La qualité du vin lié à un design élégant, c’est notre force. Nous avons pensé cette bouteille comme une œuvre d’art ; elle est faite à la main.10299940_1113104428740999_4087681545238066642_n.jpg

Nous souhaitons par la suite sortir des millésimes en partenariat avec des créatrices. Nous aimerions aussi faire du sur mesure, avec des versions limitées, toujours en gardant la signature B.LIV Champagne avec des matériaux plus luxueux.

Quels sont tes autres projets ?

J’ai une seconde startup, dans un tout autre domaine : le numérique. Je travaille sur un moteur de recherche pour les entreprises innovantes en France, appelé CanopeeZ. C’est un nouvel outil de veille qui va générer des fiches synthétiques d’entreprises dont nous pourrons suivre l’évolution. Deux développeurs ont rejoint l’équipe et travaillent dessus. Le projet verra le jour avant l’été.

Je fais également partie de l’équipe organisatrice des célèbres « startup weekend » à Paris, et suis donc présente sur chaque édition quand l’emploi du temps le permet. Le prochain dont je prends le lead sera l’édition « Women », le 14, 15 et 16 octobre prochain. La date n’a pas été choisi par hasard puisque nous fêterons également les un an de B.LIV Champagne.

As tu une référence/ modèle dans la vie ?

Emma Watson, sans hésitations. Elle a eu le courage, la maturité et l’intelligence de se servir de son influence médiatique pour porter une cause noble et politique. Elle est la porte-parole d’une génération de femmes dont je fais partie et ça m’inspire beaucoup.

Comment te sens tu en tant que femme entrepreneure ?

Très fière ! Cette envie d’entreprendre, c’est grâce à ma mère. Elle-même à son compte, elle a su montrer son envie d’indépendance qu’elle m’a transmise. Elle est un exemple par son courage et sa force ; je m’en inspire chaque jour. Je suis très exigeante envers moi-même car elle a mis la barre très haut, autant dans ces succès que dans ces erreurs. Elle a une approche de la vie incroyable et j’apprends énormément par son expérience.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

As-tu des appréhensions parfois par rapport aux hommes dans ce monde?

C’est à double tranchant par rapport aux hommes. Il est plus difficile de s’imposer car c’est un métier originairement masculin, car physique, mais cela n’a pour autant rien d’incompatible avec la féminité bien au contraire. Le véritable enjeu lorsqu’on est deux jeunes femmes entrepreneures, est d’arriver à distinguer les opportunités de business, des avances déguisées, pour ne pas perdre son temps … et ça arrive beaucoup plus souvent qu’on ne le pense !

Que représente pour toi la femme de nos jours ?

J’écrivais il y a peu un courrier à ma grand-mère maternelle pour la remercier de la femme que je suis devenue car elle fait partie de mes modèles clés. Les femmes de ma famille ont toujours eu une place très importante, par leur force de caractère et leur courage, et je suis fière d’avoir cela dans le sang ! Les devoirs et les combats des femmes ont bien évolué.

Pour moi la femme d’aujourd’hui doit s’accomplir pleinement et être indépendante : financièrement, sentimentalement (oui parce que j’entends trop souvent des histoires de dépendances affectives, c’est très féminin …), courageuse et bienveillante surtout.

Creditphoto_Zoe_Ducournau.jpg

Que penses-tu de notre site Web consacré aux femmes ?

Nous sommes dans une société en pleine mutation, et faire partie de cette nouvelle génération de femmes entrepreneures, a quelque chose de très excitant, c’est une chance ! Les femmes avant nous ont combattu pour la liberté de nos droits, à nous d’en écrire l’histoire.

Ce blog est une super initiative, car il met en lumière des femmes qui changent le monde, et brillent par leurs actions. Nous sommes des étoiles éparpillées et tu nous rassembles pour rayonner plus fort. Félicitation Alexandra, et merci pour ce que tu fais !

Crédit Photo:  Mikael Jean Pierre // Zoé Ducournau // Magda Laze

——————————

Merci à toi de ton temps pour cette superbe interview! Nous vous souhaitons à toutes les deux bien évidemment la plus belle des réussites!

À nos chers lecteurs,

N’hésitez pas à consulter la page B.Liv Facebook et à vous inspirer d’elle. Et n’oubliez pas le plus important: BAVARDEZ-EN!

Alexandra.J

Publicités

2 réflexions sur “Interview avec la talentueuse Armonie Bellepeau Crochet, Co-Fondatrice de B.LIV, Champagne Au Féminin d’Exception

  1. Waknine dit :

    Joli parcours pour une jeune femme engagée et affirmée !!!
    La réussite sera l’aboutissement de ses projets. C’est une certitude.

    J'aime

  2. Poulain dit :

    J’ai rencontré Armonie aux Docks à Paris lors d’une invitation de Google. Nous avons immédiatement sympathisée, très vite nous avons parlé de nos projets et notre (grand) écart d’âge ne nous a pas du tout dérangé. Les Femmes Entrepreneures sont capables de soulever des montagnes afin de se donner les moyens de réussir leurs rêves.
    Armonie est de cette trempe , jeune femme magnifique, paraissant frêle, mais ne vous y fiés pas, c’est une battante !!!!

    Armonie est une très belle personne, engagée, pétillante,curieuse, travaillant sans compter,toujours de bonne humeur.
    Je trouve que la blonde Estelle et la brune Armonie ont créées une produit qui fait rêver…Champagne pour Dames :-))
    Je vous embrasse toutes, pour cette belle synergie…
    Bon vent
    Marité

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s