Interview avec Marion Verronneau, co-fondatrice de MAYAO

Aujourd’hui nous vous proposons une interview de Marion Verronneau, une jeune parisienne co-fondatrice du site www.mayao.fr.

  • Présente-toi, qui es-tu?

Marion Verronneau, 28 ans, Parisienne, born and raised ! 
Je suis ingénieure et passionnée de mode (ce n’est pas incompatible !), après avoir fait Maths Sup Maths Spé au Lycée Lavoisier à Paris j’ai intégré l’école d’ingénieur Grenoble-INP Génie Industriel et j’ai obtenu mon diplôme (spécialité ingénierie de la chaîne logistique) en 2012. J’ai toujours été passionnée par l’innovation et dès le collège je voulais être ingénieure pour créer des voitures chez Renault ! Et je rêvais depuis toujours de monter ma boîte. Au cours de mon cursus dans mon école d’ingénieur j’ai eu la chance de pouvoir me spécialiser en management de l’innovation et en création d’entreprise (mais j’avais choisi cette école pour ça 😉 )
J’ai fait mon stage de fin d’études dans une startup (eworky.fr) puis j’ai exercé pendant deux ans le métier de chef de projet emailing CRM au sein de l’agence 1000Mercis avant de céder au virus de l’entrepreneuriat contracté dès mon écolé d’ingénieur. Une rupture conventionnelle et un mois de réflexion plus tard, je me suis lancée dans un premier projet d’entrepreneuriat : créer une brosse à dent pliante ! Cela a été un four mais cela m’a beaucoup appris. Puis j’ai monté mayao.fr avec Marianne Clerc et Florian Pecheux, assez naturellement finalement puisque cela combinait mes deux passions : mode et digital.

  • Quel a été ton parcours ?

En maths sup Maths spé, milieu très masculin je n’osais pas m’habiller comme je le souhaitais et j’ai rencontré Marianne en maths spé, passionnée de mode elle aussi…mais assumée ! Elle a été ma première personal shopper finalement ! Elle m’a emmené dans les magasins, elle a pris soin de moi, ça m’a donné confiance et ça m’a libéré. Et être soi-même ça change la vie ! Avec Florian qui est développeur, on a donc eu l’idée tous les trois de créer la première plateforme de réservation de personal shoppers et stylistes privés. Grâce à mayao.fr il est désormais facile de réserver, commander et payer en ligne leurs prestations : tri de garde-robe, shopping accompagné…

  • Quelle a été ta motivation à faire ça ?


Révolutionner la consommation de la mode ! Donner la possibilité à chacun de pouvoir faire appel simplement à un professionnel de la mode et ne pas s’en remettre au destin (heureux) qui dans mon cas par exemple a mis Marianne sur mon Chemin.
De façon très pragmatique notre site web permet de regrouper toute l’offre de personal shopping qui est actuellement très dispersée et très peu lisible en termes de services proposés et tarifs pratiqués. Grâce à mayao.fr il est simple de trouver le 
personal shopper de vos rêves et ne plus chercher des heures sur Google !
Faire appel à un personal shopper c’est optimiser son temps, son espace…et son argent ! Ce que certaines personnes ont pour l’instant de mal à envisager Pourtant, grâce aux professionnels, fini les achats placards, et enfin la possibilité de sortir de la sainte trininité sandro-maje-sézane pour découvrir de nouveau horizons ! Fini la perte de temps, quand on sait qu’en moyenne 5 vêtements sont remis en rayon à chaque essayage et que 48% des hommes repartent bredouille d’une séance shopping…
Avec un tarif moyen de 50€/h c’est vraiment accessible, efficace, et agréable !

exemple_profil_Lola_Martin_MAYAO

  • Pourquoi le nom « MAYAO » ?

C’est le mix des prénoms et noms de trois amies à l’origine de cette idée : Marion, Marianne et Xiaofan Y. !

  • Qu’est-ce qui t’as motivée à choisir ce business plutôt qu’un autre?


La conviction de créer un produit utile qui peut changer radicalement notre façon de consommer la mode : plus juste, plus efficace pour plus de bien-être. Les vêtements sont trop souvent assimilés à la futilité et à la superficialité alors que nous sommes souvent vus avant d’être entendus ! Ils ont donc toute leur importance… S’habiller c’est paraître au monde, c’est faire un choix intellectuel en conscience de son image publique, que l’on veuille l’admettre ou non !
C’était encore plus motivant étant donné que c’est né d’une expérience personnelle, je suis donc plus que convaincue de son utilité et sa pertinence et plus que motivée à en faire profiter le plus grand nombre !

  • Les avantages de ton business ?

Un grand épanouissement professionnel, voir ce qui n’était qu’une idée se concrétiser, avoir des utilisateurs…c’est absolument génial ! Choisir également les personnes avec qui l’on travaille ça n’a pas de prix…

  • Combien comptes-tu de visiteurs ?

Nous comptons une moyenne de 120 visites par jour sur notre site web et 50 visites par jour sur notre blog.
Nous référençons 61 personal shoppers partout en France et nous avons 230 clients inscrits.

team_MAYAO

  • D’où vient la majorité de tes clients?

La majorité viennent de nos publications presse (ELLE, France 3…), des réseaux sociaux et des opérations que nous réalisons qui permettent de croiser les communautés (comme ce que nous avons fait avec LE66 par exemple https://www.facebook.com/events/487701398107209/)

  • Comment te sens en tant que femme entrepreneur?

E-pa-nou-ie

  • As-tu déjà rencontré des difficultés? Si oui lesquels?


De nombreuses ! Ce sont les montagnes russes de l’entrepreneuriat. Des partenariats annulés à la dernière minute, les bugs du site dans les deux semaines après sa mise en ligne, me former en communication et marketing, annoncer à mon entourage que je quittais un CDI pour me lancer dans l’entrepreneuriat, accepter de diviser par deux mes revenus…

  • En quoi ton idée est plus innovatrice que les autres?


Pace qu’elle n’existait pas ! Nous sommes les premiers et les seuls à avoir créer cette place de marché dédiée au personal shopping !

  • Où peut-on te trouver ?

pour MAYAO : http://www.mayao.fr

Infographie MAYAO

FB : https://www.facebook.com/mayaoblog/

twitter : https://twitter.com/Mayao_fr

insta : https://www.instagram.com/mayao_fr/

Pinterest : https://fr.pinterest.com/mayao_fr/

Pour moi : https://twitter.com/m_verronneau

Et également : marion@mayao.fr / 06 77 10 77 18

  • Quel est ton principal concurrent aujourd’hui?


Nous avons surtout des concurrents indirects ! Les services de personal shopping rattachés aux grands magasins qui sont gratuits à partir d’un certain montant d’achats, les applications mobile qui offrent des expériences mode nouvelels (igloo, les particulières, selectionnist), les applications mobiles qui permettent d’identifier des vêtements (wishibam, c’est un peu le shazam de la mode)
Le secteur de la mode est vraiment en pleine ébullition depuis deux ans pour réinventer la consommation de la mode et ça bouge également beaucoup depuis le départ de Raf Simons chez Dior, il y a eu une prise de conscience et les grandes maisons commencent également à vouloir imposer leur rythme et leur manière de vendre, ce qui impactera forcément le rythme des marques mainstream. C’est une période particulièrement passionnante !

  • As-tu des projets d’avenir en cohérence avec ton business ou autre?

En cohérence avec notre business oui et c’est amorcer une évolution dans les habitudes de consommation du vêtement. Sortir du fast fashion, reprendre conscience de la valeur des vêtements et surtout redonner à celui-ci toute la place qu’il mérite au sein de notre société. J’ai d’autres projets d’entrepreneuriat lié à mon autre passion du monde équestre, mais ce n’est pas pour tout de suite ! 😉

  • Que représente pour toi la femme de nos jours ?

Oh vaste et personnelle question. Mais j’aime beaucoup cette phrase d’Emma Goldman « Now, woman is confronted with the necessity of emancipating herself from emancipation, if she really desires to be free. » Le genre féminin reste la proie de beaucoup de fantasmes, projections et idées préconçues. Que vivent les femmes libres et qui mènent leurs vies comme bon leur semble !

Que penses-tu de notre site web consacrée aux femmes ?


Fan-tas-tique Je suis encore plus admirative que cela soit une initiative estudiantine et que cela soit le fait d’une équipe…mixte ! Je trouve cela super d’avoir une tribune dédiée aux femmes entrepreneurs autour desquelles plane parfois un voile mystique (quoi t’as une boite ? Mais ton mec, tes enfants comment tu fais ??? etc.)

Nous te remercions de ton temps pour cette interview Marion, et nous te souhaitons évidemment la plus belle des réussites!

Et n’oubliez pas… BAVARDEZ-EN!!!!

Olivier. M

Publicités