2 Livres à lire absolument!!

Aujourd’hui, petit focus sur deux livres que j’ai adoré lire. Voici la préface sur chacun d’entre eux:

Les 50 lois de femmes qui réussissent, Émilie DEVIENNE

Réussir, pour quoi faire? Pour s’épanouir, tout simplement.
41rLBOM1CcL._SX310_BO1,204,203,200_.jpg

Ce pourrait être là la première des “rules” du succès (au féminin, mais pas que…), selon Emilie Devienne. C’est surtout un état d’esprit qui parcourt tout son ouvrage : celui d’un développement personnel et professionnel équilibré visant à s’inscrire de façon positive dans son environnement pour pouvoir y déployer ses projets. Pas de complexe à entretenir, donc : réussir ne passe par une renonciation à sa personnalité (ni à sa féminité), mais c’est au contraire :

1. (Re)découvrir qui l’on est, savoir ce que l’on veut et définir son style,

2. Miser sur ses compétences, en commençant par les identifier et en profitant des contextes pour les perfectionner et les multiplier,

3. Apprendre à cerner et analyser les contextes, pour en tirer le meilleur parti,

4. Ne pas craindre le changement, mais au contraire, lui donner du sens pour en faire une véritable énergie démultiplicatrice de ses efforts,

5. Tenter une pause, pour expérimenter autre chose…

Il y en a encore 45 comme ça, des “lois” qui sont plutôt des “pistes” dit l’auteure, à emprunter avec ses propres moteurs, pour écrire l’itinéraire de son propre cheminement vers une réussite heureuse et assumée.

Prix: 21,5€

————————————————

What Works for Women at Work,  Joan C.WILLIAMS & Rachel DEMPSEY

Anne-Marie Slaughter, l’ex-bras droit d’Hillary Clinton, jetait un pavé dans la mare il y a quelques mois en signant une tribune intitulée “Why women can’t still have it all“,

412zrF7FmoL._SX346_BO1,204,203,200_.jpgCette fameuse sortie de Slaughter, d’aucun-es l’avaient mal comprise, entendant la voix d’une femme gagnée par le pessimisme et qui jetait l’éponge, désarmée devant l’ampleur des progrès restant à accomplir pour permettre aux femmes de réussir à l’égal des hommes.

En donnant à l’énergisant What works for women at work son avant-propos, Slaughter remet les choses à leur place : « oui, il y a des choses qui marchent pour les femmes dans le monde professionnel, oui, il y a de vrais motifs d’espoir et de vraies raisons de continuer à agir en faveur du partage équilibré des responsabilités. »

Pour écrire What works for women at work, Joan C. Williams et Rachel Dempsey, mère et fille, ont interviewé pas moins de 127 femmes successful qui évoquent sans fards tous les obstacles visibles et moins visibles qu’elles ont rencontrés sur leur parcours : le “prove-it-again” qui oblige à défendre inlassablement sa légitimité quand il faudrait seulement s’appuyer sur elle pour conduire sereinement ses projets, le “maternal wall” que l’on pourrait traduire, en empruntant l’expression à Marlène Schiappa (Maman_travaille) comme le “plafond de mère” ou le “tug of war” qui tend à positionner la question de la compétition au féminin sur un terrain déplacé (en renvoyant notamment les femmes à leur “complexes” quand la ligne d’arrivée se rapproche)…

Pour surmonter entraves et freins, il y a des stratégies, expérimentées par des femmes qui assument leur ambition et partagent avec générosité leurs “trucs” pour oser le leadership.

Prix: 24,34€

Alexandra.J 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s