4 idées sur l’entrepreneuriat au féminin, expliquées en statistique

Dans quelques semaines  aura lieu la journée de la femme. (https://labavarde.org/2016/02/19/alerte-a-toutes-les-femmes-ne-zappez-pas-le-10-mars-prochain-journee-de-la-femme-digitale/).

À cette occasion, j’aimerais vous donner des points-clés de l’entrepreneuriat au féminin.

20151230152259-55380-mhcp

XXI ème siècle, siècle du changement? En effet nous comptons aujourd’hui près de 40% de femmes chefs d’entreprises, soit une augmentation de presque 10% en moins de deux ans seulement !

 

  • Les femmes aiment l’entrepreneuriat ! Soyez-en sûr ! (https://labavarde.org/2016/02/23/lorene-vignaud-la-jeune-et-talentueuse-co-fondatrice-de-la-part-du-gateau/). Malgré une faible représentation en pourcentage, elles représentent près de 30% des créateurs, repreneurs et dirigeants d’entreprise. D’après une statistique parue en avril 2013, c’est 70% des femmes qui portent un intérêt certain à l’entrepreneuriat, contre … 70,1% chez les hommes ! cependant, cette envie est bien souvent freinée par la peur de se lancer… seulement 6% de ces femmes font le pas, contre presque 11% chez les hommes.
  • Les femmes aiment ce qui est petit ? C’est en tout cas ce que révèle une statistique qui démontre que les femmes dirigeraient de petites entreprises, tant par la taille, que le chiffre d’affaires ou qu’encore le nombre d’employés. La statistique nous en apprend un petit plus en matière de chiffre, ne vous noyez pas ! Le chiffre d’affaires moyen qu’une femme gère serait de 71k€ contre 150k€ pour les hommes. Pas de quoi s’affoler non plus.
  • De nombreuses associations se proposent d’aider les femmes dans leur développement ou bien même dans la conciliation vie professionnelle et vie privée. (https://labavarde.org/2016/02/26/entreprendre-au-feminin/). Ceci ne représente pas du tout un frein pour elles. Statistique de septembre 2012 : sur 624 femmes chefs d’entreprises questionnées, seulement 17% d’entre elles ont peur de rompre l’équilibre familial.
  • Les femmes entrepreneures raffolent toutes d’un domaine : le service à la personne, et plus globalement dans le BtoC. Les services, le tertiaire… sont les domaines les plus prisés. Par contre, le secteur du commerce est très homogène : près de 30% d’entre elles font le pas, suivie des services aux entreprises, le secteur de l’enseignement, la santé et l’action sociale, puis, les services aux ménages.

 

Les femmes sont en moyenne plus productives et plus performantes que les hommes. Alors mesdemoiselles, qu’attendez-vous pour vous lancer?

29f9816e47faf836e69c6241f5a2505b

 

 

 

Publicités